Il y a deux ans, je m’étais lancé un petit défi course.

L’idée était de limiter au maximum les surfaces commerciales classiques, de privilégier les producteurs, le local et surtout le bio.

Mes samedis étaient rythmés par un tour au marché (qu’il pleuve ou pas) pour acheter mes légumes et les oeufs directement chez mon producteur bio, ensuite j’allais chez le boucher et je finissais au magasin bio pour tout le reste.

J’avoue que j’étais assez fière de moi, durant un an, cette routine course s’est installée tous les samedis.

Puis, il y a eu ma grossesse, une grosse fatigue et moins de temps et j’ai replongé dans la facilité et mes travers de commerce facile où tout se trouve en un point de vente.

Maintenant que Luan est né, qu’il a déjà quelques mois et que le rythme est ENFIN trouvé à la maison. J’ai eu envie de reprendre une routine courses plus en accord avec ma consommation.

Mais c’est pas parcequ’on a trouvé un rythme à la maison que j’ai gagné du temps. Je suis généralement seule avec les enfants pour gérer les courses du quotidien et les repas.

Imaginez-vous avec une petite de 3,5ans et un maxi-co à trimballer partout, en plus des courses à charger et décharger.

Rien que d’y penser, je suis déjà à bout.

Alors je me suis facilité la vie en commandant un boxe chaque semaine qui comble 3 jours de repas et pour le reste, j’ai envie de me diriger vers un seul point de vente, toujours pour me faciliter la vie.

J’ai eu l’occasion de « shoppinger » chez Färm. Färm, c’est une coopérative qui réunit tous les acteurs autours de produits biologiques, locaux et sains en créant un lien directe du producteur au consommateur.

Un « supermarché » qui regroupe des fruits & légumes (de saison svp), des boissons, de la laiterie, de la boulangerie, de la boucherie mais aussi le rayon cosmétique et entretiens.

Le petit plus : des magasins qui ont de l’humour ; la communication y est colorée avec une touche d’humour, le tout dans un décor sobre mais qui en jette, bien loin de l’idée un peu pourrie que l’on se fait parfois des magasins bio qui n’ont pas d’esthétique. ( en tant qu’architecte d’intérieur de base, c’est important pour moi! )

Et si vous le souhaitez, vous pouvez avoir votre mot à dire sur le fonctionnement et l’évolution du magasin si vous rentrez dans la coopérative.

En bref, j’ai trouvé la solution pour gagner du temps en consommant mieux.

Tout n’est pas encore gagné dans ma routine course, je reste encore attachée à ma boxe repas et je dois me mettre un coup de pied aux fesses en ce qui concerne ma gestion des déchets mais ce sera mon défi 2019-2020.

Si vous aussi vous souhaitez y faire vos courses, vous retrouverez différents points de vente: celui d’Ixelles Färm.fernandcocq où je suis allée cette fois pour l’article.

Celui de Färm.Louvain-la-neuve, où je vais habituellement mais aussi la Färm.bascule, Färm.tongres, Färm.hankar à Auderghem ou le tout premier magasin à Färm.Sainte-Catherine et le petit dernier le Färm.Meiser qui a privilégié le vrac !

article précédent
article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© FouettMagic
Sauf mention contraire, l'ensemble des éléments sur ce blog (textes, et photographies) m'appartiennent.
Sans autorisation écrite préalable de ma part, je vous demanderais de ne pas vous approprier le contenu
de ce blog sans en avoir mis le lien d'origine et le crédit.