Si c’était à refaire….

Une nouvelle année débute, je la sens belle, je la sens intense, je la transitoire.

2019 est là et tourne la page d’une année riche en émotions, en interrogations, en découvertes, en surprises … et quelle surprise !

Cette année, j’ai eu l’occasion de faire partie d’un groupe nommé « Belgo mums ». Derrière ce groupe, des mamans bloggeuses et l’envie commune de partager des sujets qui nous touchent, des sujets dont on ne parlerait pas sans ce groupe. Un bon moyen pour moi d’entamer ici, des sujets qui varient un peu du canva que je me suis toujours imposé pour Fouettmagic.

Lorsque ce blog a vu le jour, ma vie était bien différente. Il a été un échappatoire lorsque j’étais mal, puis il est devenu une bouffée d’air, un moyen de rencontres, de découvertes et il m’a apporté tellement.

Au jour d’aujourd’hui, j’ai envie de partager plus que ma passion pour les bonnes choses. L’envie de partager un peu de moi, de mon quotidien, de mes découvertes…

2019 sera donc une année de changements pour le blog parce que, moi-même, j’ai changé durant ces années…

Mais là n’est pas le sujet du jour.

Le premier thème a aborder pour les « Belgo mums » avait pour titre ET SI C’ÉTAIT A REFAIRE ….

Je rembobine 2018 et je refais tout pareil pour sûr !

2018 a été une année en dents de scie mais quelle année !

Je me souviens encore de ce 1er janvier entre amis, les mêmes qui ont partagés ce 1er janvier 2019, de ceux qu’on sait qu’ils resteront toujours dans nos vies. Je me souviens surtout d’une discussion autour d’un café. On parlait de l’année à venir, de nos envies, de nos projets. On se disait qu’on réfléchirait à un petit deuxième mais pas tout de suite ; qu’on se laisserait le temps, qu’on verrait plutôt fin d’année ou peut-être pas, parce qu’on est aussi, bien comme ça !

Je me souviens surtout qu’un mois et demi plus tard,  c’est à cette amie que je me suis confié après trois tests positifs (fallait être sûr !).

2018 a donc débuté sur une fameuse surprise, de celle qui te change une vie, d’ailleurs la vie j’allais la donner pour la seconde fois !

Mais qui dit bébé dit grossesse et là, c’est l’ombre au tableau. Je suis de ces femmes qui n’aiment pas ces 9 mois.

Mais c’est un autre débat que j’aborderai peut-être une autre fois par ici.

2018 s’est donc écoulé entre la grossesse, le déménagement de notre boutique, de très chouettes vacances en famille et l’entrée à l’école de Nell.

Et puis, à force de m’entendre me plaindre, mon petit bonhomme a décidé de me faire le plus grand plaisir et d’arriver avec 4 semaines d’avance.

Il est arrivé comme il est venu, par surprise, et un peu plus tôt que prévu.

Alors à la question si c’était à refaire….

Je dis oui pour plein de raisons :

OUI pour garder la surprise du sexe et de découvrir que j’ai un fils ; MON FILS !

OUI pour revivre un accouchement. Parce que, autant je déteste la grossesse, autant je trouve que l’accouchement est un moment à vivre ; ce sentiment de dépassement de soi, cette transe, ce bonheur de le découvrir !

OUI pour ce raz de marée qui a suivi sa naissance, pour la chute d’hormones, des pleurs qui sortent de nulle part mais surtout oui pour ces 3 mois avec lui, ces tête-à-tête nocturnes, ses câlins, son odeur, son sourire, son regard, Oui pour LUI !

SI c’était à refaire, je ferais tout pareil, 2018 comme 2015 ! Une fille, un petit mec, un homme que j’aime, une famille qui se construit.

Et vous, 2018 ? A refaire ?

article suivant
6 Comments
  • diane d'andrimont dit :

    magnifique ton article, j’ai les larmes aux yeux! bisous doux

  • Klet Mariett et sa tribu dit :

    Moi aussi, ma numéro 2 est née avec 4 semaines d’avance… avec même de la néonat’ à la clé… Mais bien évidemment, si c’était à refaire… Nos surprenants petits curieux ❤️ Quel joli article en tout cas ❤️

    • Meggan dit :

      Merci pour ton retour!
      quand on voit comment elle est toute mimi maintenant! On se dit que 4 semaines, si ils l’ont décidé, c’est que c’était le bon moment!

  • Gwenny dit :

    Moi si c’etait a refaire je referai pareil mais j’essayerais de trouver plus de temps pour passer des moments avec ma Meggy. Je ne sais vraiment pas quand parce que avec mes etudes je suis débordée et ce n’est pas que ma Meggy que je delaisse, c est toute ma vie sociale…Si passer ses soirées et week-end à etudier c est pas tjs tjs marrant, ce qui le rend encore plus dur c’est d’imaginer que tout se temps j’aurais pu le passer avec mes proches. Je m’accroche pour avancer dans mes études pour qu’au moins ce sacrifice en ai vallu la peine.

    • Meggan dit :

      Évidemment que ça en vaut la peine! Ce sentir épanouie dans son boulot et faire un job qu’on aime ! ça n’a pas de prix et si ça demande 3-4 ans de sacrifice, c’est difficile sur le moment mais comparé aux années de boulot qui vont suivre…
      C’est comme un accouchement, ces années plus difficile seront vite oubliées!
      Puis c’est aussi l’occasion de sentir ceux qui te soutiennent qui t’encouragent, continuent à penser à toi même si ils te voient moins!!
      On se fera des soirées papotes gonzesse quand on aura le temps! D’ici là, on se wathsapp et on s’appelle quand on peut! Ça ne m’empêche pas e penser à toi et d’être fière de ce que tu as entrepris!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© FouettMagic
Sauf mention contraire, l'ensemble des éléments sur ce blog (textes, et photographies) m'appartiennent.
Sans autorisation écrite préalable de ma part, je vous demanderais de ne pas vous approprier le contenu
de ce blog sans en avoir mis le lien d'origine et le crédit.